L’Alsace est le berceau d’histoires et légendes terrifiantes qui n’ont rien à envier aux cultissimes films d’horreur qui ont traumatisé tant de générations. Petite sélection d’histoires locales, à la fois fascinantes et angoissantes :

• Le vent du diable

Tous les Strasbourgeois et autres adorateurs de la cathédrale de Strasbourg connaissent la légende du vent du diable. Pour celui qui se promène à proximité de l’édifice religieux, il n’est pas rare de ressentir le souffle frais des courants d’air. Pour certains, le phénomène est le simple produit du vent, pour d’autres, c’est peut-être l’œuvre du diable. Ces derniers n’hésitent pas à rappeler la légende séculaire qui accompagne la cathédrale de Strasbourg : selon elle, le diable étant resté enfermé dans l’édifice, le vent (présenté comme son moyen de locomotion) l’attend, impatient, sur le parvis. Et ce depuis des siècles.

• Les fantômes de Finkwiller

Le quartier situé au sud de la Grande-Ile de Strasbourg est le berceau de nombreuses légendes locales. Parmi les histoires de fantômes du quartier Finkwiller qui se transmettent depuis des générations en guise d’avertissement, il y a celle de la lavandière assise au bord de l’eau. Selon la légende, toute personne qui s’approche trop près de la rivière risque d’engendrer son courroux. Et si ladite personne persiste à déranger sa quiétude, la lavandière surgit de l’eau, lui saisit la nuque et replonge avec elle dans la rivière, pour l’éternité.

• L’hôtel abandonné

Après le diable et les fantômes, cette liste ne pouvait évoquer le mystère de l’hôtel abandonné. Tombé en désuétude depuis une quarantaine d’années, gisant sans vie au bord de la route départementale 83, au niveau de Saint-Hippolyte, l’hôtel ne cesse pourtant de fasciner. Certains avancent qu’il est hanté par le fantôme de la fille du propriétaire décédée. D’autres soutiennent qu’il accueillait une secte sataniste avide de messes noires. Et nombreux sont les téméraires en recherche de sensations fortes qui, encore aujourd’hui, osent s’y aventurer de nuit.

 

 

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *